Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’année BIYOUNA

Une blonde dans la casbah c’est son vrai premier album, celui qu’elle a fait avec John Bagnolet « raid zone » en 2001, Biyouna n’en ai pas fière, moi aussi. La musique de bagnolet et la voix de Biyouna n’étaient pas synchro, mais cet album « raid zone » avec le film « le harem de madame Osmane » ont fait que Biyouna devienne people à la mode de Depardieu qui était branché avec « Khalifa » et du fameux Edouard Beaer….
Ils sont devenus ses premiers fans ils lui offert Paris. Biyouna sent qu’elle a une place à prendre, et elle branche tout le monde…tout le showbiz français est là mais Biyouna doit quitter la France, son visa va expirer, elle veut respirer …. Sentir la mer… Jérôme Savari lui ouvre alors l’opéra comique avec Fellag pendant un mois.
Le film de Nadir Mokneche « viva laldjerie » dont elle devient l’actrice fétiche est un succès.
Juste avant de repartir sur Alger Biyouna va poser sa voix sur la chanson « 20 ans barakat » un single qui regroupe une trentaine de femmes qui chantent contre le code de la famille.
A Alger ont ne la calcule pas , pas de medias , même pas un journal, mais des jeunes producteurs récemment rentrés au pays lui offre « nass mlah city » un sit com où Biyouna va cartonner à l’unique chaîne de télé. Oui Biyouna est une vraie chanteuse, chaque mot est ressenti, vécu, vomi, les tournées qu’elle a fait en Algérie pendant les massacres et les faux barrages l’ont transformées, elle est devenu plus déjante, plus rock’n’roll. Une coyote.
Une blonde à la Casbah est un album essentiel qui fera date. Pendant que j’écris cette chronique Biyouna joue Orphée dans un Théâtre Français, en mai elle sera à Cannes dans « Delices Paloma » le dernier film de Nadir Mokneche. 2007 sera l’année Biyouna.

Une blonde dans la casbah sortie le 10 octobre chez Naïve

 

 

Tag(s) : #DCD SORTIES D'ALBUMS

Partager cet article

Repost 0