Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le magazine bimensuel algérien "Les nouvelles confidences" révèle ans son dernier numéro que les animateurs des émissions "saraha raha" et "akher kalima" seraient purement et simplement "esclaves" entre les mains des producteurs privés véreux.

Ainsi vis a vis de la législation du travail en Algérie ces producteurs (Ryad Redjel ainsi que les frères Karaoui) contrôlent tous les faits et gestes de leurs protégés en leurs faisant signer des contrats "béton".

Ainsi il est stipulé dans les contrats des animateurs les clauses suivantes: - interdit de parler a la presse - interdit de participer ou provoquer une bagarre - interdit de révéler le montant de son contrat - interdit de rouler ivre ou fréquenter une prostituée - interdit de faire des images nues ou se photographier par des amis dans des positions indélicates - interdit de faire de la politique, fréquenter des personnes recherchés, des sectes ou des groupes islamistes ect …ect...

Pour garder leur postes des animateurs tels Tayeb, Souilah ou Nafâa arrondissent leurs dos c'est vraiment tomber trop bas pour accepter ces conditions.

Et que fait la télévision algérienne? Après tout yak saraha raha ! . (sept 2006)


 

Tag(s) : #ARCHIVES DE 2006

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :