Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

azdeen.jpg

 

Dans la fumée et le vacarme des bars bruyants de Paris,des dikis de Barbés jusqu'aux bouis-bouis du Kentucky, la voix du preacher chétif crache sur la poussière polluée du macadam, un rugueux guelta blues. Tandis que le sax trace droit les ruelles solitaires, que l'harmonica égrène les appels du dernier train de banlieue, une voix étranglée pousse un chant déchirant "je suis le lézard bleu, l'androgyne sacré, la virgule de Dieu sur les murs de la cité".

Mesdames et messieurs, on applaudit bien fort, voici Azzedeeeen !" Look a la Rick Ocasek (the cars) un air désinvolte et une voix râpeuse, le blues d'Azzedeen, ce franco-tunisien dégage un sentiment neuf, une volonté nouvelle d'affirmation de soi dans des combinaisons blues-rock-orient. Les textes sont écorchés vif et le tout recréant une impression de puissance. Il se décrit comme "l'ange immobile,l'unique spécimen". c'est bien vrai.

Now what i say...save up your nickels and dimes, you can come up and see me sometimes" - Peetie Weatstraw, stomp n°2 - (Bon, c'est comme je vous disais...mettez de coté vos pièces de 25 et 10 et vous pourrez venir me voir un de ces jours) Le lézard bleu. Son site ( mars 2004)

Tag(s) : #DCD SORTIES D'ALBUMS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :