Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malgré son packaging soigné, la bonne qualité de ses productions  sans oublier son impressionnant catalogue,  Belda Diffusion est confronté de plus en plus a la colère de plusieurs chanteurs et non des moindres (Jimmy Oihid, T.34, Hamidou…).

En effet ces derniers reprochent au label plus de transparences sur ses chiffres de ventes et contestent ses explications.  Fazil le directeur de l'entreprise affirme qu’il « n’a rien a cacher ».

Les artistes ne l'entendent pas de cette oreille, notamment le groupe T.34 et surtout Hamidou qui viennent de quitter le giron de  Belda.

Hamidou a monter son propre studio à Staoueli dans la banlieue d’Alger il est allé même jusqu'à créé son propre label. Toute cette histoire nous rappelle celle du chien qui coure derrière sa queue, car tant que l’ONDA (office des droits d’auteurs) ne trouve pas des solutions pour protéger les droits d’auteur dans le pays (timbres,contrôles des ventes,piratage...) que les ministères de la Culture et des Finances persisteront a faire du « travail arabe » et enfin tant que la CULTURE en Algérie continuera a ne signifier pour eux rien d'autre que « du ch'tih oua r'dih » boubi tournera imperturbablement derrière sa zaâka.(Sept2008)

 

 

Tag(s) : #ARCHIVES 2008

Partager cet article

Repost 0