Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cherif-Kheddam

J'en ai déjà parler depuis pas mal de temps dans notre rubrique "mes 45tours" du microsillon qui disparaissait. Voila qu'aujourd'hui, suite au décès de Mohamed Hachlef créateur en 1972 du plus grand label de musique du monde arabe "Le Club du disque arabe" crée en 1972 est en train de disparaître entraînant avec lui les des oeuvres des plus grands artistes du monde arabe tels Slimane Azem, Abdelwahab Doukali, Salah Saâdaoui , Noura, Farid El Atrach, les Abranis, El Anka, El Ankis ....Lors d'une rencontre avec des artistes à Barbés au mois de décembre dernier, Kamel Hamadi dira "Le Club du disque arabe est mort suite au décès de Mohamed Hachlef. C’est la seule personne qui savait huiler les rouages de l’entreprise", . Ainsi la mémoire artistique algérienne risque de s'effacer si vraiment personne ne se mobilise pour la sauver . Source la dépêche de kabylie (janvier 2007)

NB: Dans une récente conférence le directeur de la distribution de la production culturelle au ministère de la culture Noureddine Lardjane, il a été question de la réédition des anciennes chansons des grands artistes algériens mais il a bien fait de précisé " interprétées par de jeunes chanteurs". Bienvenue aux perroquets!   (janvier 2007)

Tag(s) : #ARCHIVES 2007

Partager cet article

Repost 0