Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

saadoun2

 

Sur la radio El bahdja , il y’a un gourou, que dis je ! un Wali.
Le nouveau sidi Abderrahmane, son nom Salim Saâdoun, il vient de recevoir aujourd’hui (mardi12 oct) la distinction de l’ordre du mérite.
C’est un certain Abidat qui est désigné pour la lui remettre, la fonction de ce Monsieur, d’après ce que j’ai compris, il est le patron de la société civile Algérienne, il offre à Salim Saâdoun un immense cadre qui était tellement lourd qu’il a fallut 4 employés de la radio pour le transporter au studio. Salim tout ému, la gorge serrée, il ne trouve pas les mots…
M. Abidat solennellement dit qu’il a fait un sondage auprès de la société civile et que celle ci avait désigné Salim wali Saâdoun bienfaiteur de la « déshumanité » qui frappe les Algériens.
La veille c’était le tour de Cheb Akil d’offrir une chanson à Salim Saadoun.
Trait d’union c’est le titre de son émission, c’est un réality-show sur la misère des Algériens.
Le principe est de guérir les Algériens, trouver de l’argent chez les auditeurs et « donateurs anonymes » des sommes faramineuses en un laps de temps très court. Edifiant !
45 minutes chrono.
Il est 10h 30mn, SS reçoit une dame ex  secrétaire de direction, elle a un cancer, avec sa fille qu’elle a adopté, elle ne perçoit que 10 000 DA/mois. Elle a besoin de 10 millions pour se s’en sortir. Salim avec son accent pied noir dit que le cancer ça peut arriver à tout le monde et demande à la dame si elle même s’attendait à avoir un cancer.
La dame gênée raconte qu’elle avait une bonne situation et…, Salim ne perd pas de temps il y’a d’autres « Cas » qu’il a pour mission de régler. Dehors dans la rue Zabana, ils arrivent de partout chez le Wali Saadoun, les agents de sécurité sont dépassés; en direct Salim lance le compte à rebours «  66 23 23, je vous attends, 10 millions pour soigner cette dame »
10h 40mn Salim annonce que la générosité des Algériens a encore frappé, la dame repart avec 10 millions.
Salim le sauveur Saâdoun parle de sadaqa de hassana de drahem hallal.
10h 45mn il reçoit son deuxième « Cas » il s’agit d’un petit garçon, il est accompagné de ses parents, il a besoin d’une opération chirurgicale des deux yeux.
Wali Salim demande au gamin comment vit il sa cécité ? tout le monde m’appelle laâeour ( le borgne) dit- il dans un sanglot, Salim le rassure et lance le compte à rebours 66 23 23. 
Une cornée dit Salim, coûte 25 millions, ce petit garçon a besoin de deux cornées, 50 millions, s’adressant aux parents et aux auditeurs « aujourd’hui nous allons lui trouver une cornée et la prochaine fois on fera l’autre »
10h 52 il arrête le compte à rebours les 25 millions sont déjà là,
10h 54 Salim prend un dernier appel, un monsieur offre 5 million au petit aveugle, Salim intervient, refuse le dont en disant, aujourd’hui on soigne un œil et l’an prochain l’autre œil et lance une chanson qui vante la solidarité des Algériens.
11h un autre « Cas » Salim commence par dire « que voulez vous… que voulez vous…la dame que je reçois à besoin d’un médicament qui coûte 25 millions ; 25 millions, elle doit prendre 4 gélules par jour, elle a un an de traitement. Qu’est ce qu’elle va faire ? c’est un médicament qui ne rentre pas dans la nomenclature… Salim n’a pas le temps de finir sa phrase que l’association des amis de trait- d’union donc les amis de l’émission de Salim Wali Saâdoun offre à la dame les 25 millions.
Le Wali dit : « cette rapidité est proportionnelle à la générosité des Algériens et merci,
mille merci au peuple Algérien. »
C’est comme ça tous les jours. Pour le mois « ça craint » du ramadhan notre gourou se repose, pas d’émission.

Allalou Bledco

Tag(s) : #ARCHIVES 2010

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :