Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La boumba tunisienne NAJLA (danseuse de son etat) S'est vue refuser l'entrée en Egypte . Aussi, elle a gambergé prés de 12 heures à l'aéroport du Caire et malgré toutes ses tentatives de faire intervenir ses amis afin de faciliter son entrée en Égypte. Najla a été expulsée! La raison de cette interdiction serait du au fait que les membres conservateurs du parlement égyptien n'ont pas aimé le rôle que Najla a jouée dans le film égyptien Allembi (film interdit en Tunisie) montrant une danseuse tunisienne transformant son domicile en "lieu de dépravation". Du coup, l'union des musiciens égyptiens lui a retirer son permis de chanter . Pour sa part, le compositeur Helmi Bakr estime « ce que nous voyons sur les écrans depuis plus d'un an, c'est tout sauf des oeuvres artistiques. Il s'agit de show, de danse, qui visent à séduire et qui nuisent non seulement à l'art égyptien et arabe, mais à tous ceux qui les regardent » . A les croire Samia Gamal est une enfant de coeur devant Najla.

 

 

 

Le dernier vidéo clip de NAJLA a également fait couler beaucoup d’encre a cause d'une scène très suggestive "avec un cheval !!"

Pour couronner le tout Najla a accepté le rôle principal dans un nouveau film "El viagra du Boustan" et vlan !

Fin décembre,"Bahh" la dernière chanson de Najla a été censurée par La chaîne Mélodie après avoir été diffusée pendant dix jours. Autre victime de la censure, l'égyptienne Bosi Samira accusée d'avoir enregistrer un clip érotique cette fois par Satellite Music Channel Nogoom TV.

Une chose est sure dans cette affaire, ceux qui pensent que la femme arabe est libre du poids des traditions peuvent allez se "rhabiller!" Rappelez vous chez nous un certain 13 juillet 2001 à Hassi Messaoud où des mères de famille, ont été sauvagement agressées, mutilées, violées et certaines enterrées vivantes, par certains illuminés, juste parcequ'elles vivent seuls. (dec 2004)

Tag(s) : #ARCHIVES 2004

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :