Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le tube de l’été 2001," Pouvoir assassin" du chanteur contestataire OULAHLOU , a failli être censuré chez lui lors d’une manifestation organisée en hommage au chantre de la musique kabyle Slimane Azem. Selon des sources locales, les organisateurs et les membres de l’Association des artistes de Tizi Ouzou ont demandé à Oulahlou de ne pas chanter Pouvoir assassin. Ce que l’artiste accepta.

Mais lorsque Oulahlou est monté sur scène, le public n’a pas cessé de réclamer ce tube devenu célèbre dans le feu des émeutes du printemps noir.

Le chanteur a alors accédé à la demande du public, ce qui a eu pour effet immédiat d’enflammer la salle. Mais à cet instant, un membre de l’orchestre a abandonné son instrument alors que des membres de l’Association des artistes assis aux premiers rangs se sont levés sans doute pour exprimer leur désapprobation, selon les mêmes sources.

Le public, qui ne s’est pas aperçu de tout ce remue-ménage, a poursuivi ses ovations et le chanteur a pu finalement aller jusqu’au bout au grand bonheur de ses fans. "Source liberté" (fevrier 2004)

 

 

 

Tag(s) : #ARCHIVES 2004

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :