Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ça y est le boss ne déconne plus, tnaket ! Pensez-vous ! Je vous rassure Rachid Taha est toujours  "off limit".
Il revisite les musics de nos Chioukhs  : el Mamachi, Djillali Ain Tadles et les autres… gasba et Guellal deux instruments qui grâce à Rachid ont enfin un visa pour appartenir à la grande famille du rockn’roll, incroyable comment le nail, le guellal et la gasba sont rock.
Dans toutes ses errances, Rachid Taha à pris l’habitude de prendre à ses côtés des musiciens « sans papiers ». Avec carte de séjour, il embarque Rimitti, Fadéla et Sahraoui, Bellemou et el Anka.
En 92 c’était le tour de Dahmane el Harrachi et Dilip Kumar
Dans son dernier album il délocalise el Mamachi, Derriassa et les sons de la « gasbah-ghaïta » recrées, samplés, mixés par Steve Hillage. Mr Steve Hillage.
Rock the casbah, prendre le clash et buter le shérif qui bombarde l’Irak, ça va être le gros tube de la rentrée, rock nail et gasba militant.
Hasbouhoum ( il faut qu’ils rendent des comptes) est magnifique, c’est une chanson de manif comme le faisait le groupe Debza, les mots sont très directes et durs, la musique et d’une non-violence inouïe, ça commence, on dirait un tube de Derriassa, la vinyle voix de Ahmed Saber chante « i dji enharek yal khayene », la basse arrive, et, c’est le feu. Rachid crache sur tous ceux qui ont niqué le bled, (il faut qu’ils payent, enlevez les, faut qu’ils crachent) « les menteurs, les voleurs, les assassins, les oppresseurs, les traîtres, les envieux, les pourris, ceux qui creusent etc…
Stenna ( attend ) à tous ceux qui disent que Rachid Taha ne sait pas chanter, là il leur cloue le bec et ceux qui n’ont jamais écouté « la kheloua » du banjo, qu’ils écoutent hakim Hammadouche.
Mamachi, un blues du djebel de cheikh el Mamachi, bendir et gallal revisité par Rachid, Brian Eno et Hillage, c’est un petit bijou, je suis sûre que ça va plaire à Hocine Boukella de cheikh Sidi bémol, tient j’ai une idée, je sais ce que je vais lui offrir.
Tekitoi the last album du Cheikh boogieman Taha est indispensable à tous les musicos du monde arabe, le boss est en passe de devenir une institution à lui tout seul, une référence. C’est le peu qu’on puisse lui souhaiter.
Dés la semaine prochaine tous les jours vers 18h 30 sur canal plus. Shérif don’t like it! Rock the casbah, rock the casbah (extrait). Vous pouvez découvrir les autres titres de l'album sur son site . (sept 2004)

 

Tekitoi.jpeg

Tag(s) : #DCD SORTIES D'ALBUMS

Partager cet article

Repost 0