Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hilmi.jpg

 

 

 

Lors d'un débat houleux des artistes réunis en vue de la création du SYNDICAT NATIONAL DES ARTISTES ALGERIENS , voici le genre de réactions entendus;

«Cet État n'aime pas la culture»" l'Année de l'Algérie en France, elle a trahi la réalité de la création artistique en Algérie.

C'est une marchandise avariée", a lancé Driss Chakrouni.

Saïd Hilmi, a balancé une anecdote : «Un comédien, que nous connaissons tous, est arrivé jusqu'à vendre son chien pour avoir de quoi mener sa vie... de chien».

Pour Khaled Barkat « Elle pourrait être meilleure, s’il y avait une vraie politique culturelle. Quant à l’artiste algérien, il est à la limite de la mendicité».

Tag(s) : #ARCHIVES 2003

Partager cet article

Repost 0