Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

Après une longue disparition on  a fini par retrouver l’empreinte d’INDEX le fameux groupe de rock algérois. « Mentouj bladi »  deuxième album made in bled a été fabriquer par petits bouts sur PC (pour l’anecdote il fut enregistré à Alger de juillet 2007 a décembre 2010 uniquement les vendredis) résultat : un album carré bien ficelé mais qui manque un peu de groove par rapport a  «El  besma » qui fut enregistré dans les conditions du  live dans les studios radio  d’Alger chaine 3 .

Tous les titres sont d’excellente facture on sent que les musiciens on derrière eux un bagage musical appréciable puisqu’on retrouve pas mal de  références a des groupes comme Genesis, Pink Floyd ou Georges Benson la  recette de la « chtitha » passe.

Au menu de l’album 14 kémiattes , entre autre cette kémia  chaâbi avec la reprise chaloupée de « ya dzaîer yal assima » je ne sais pas si c’est un hommage a Meskoud, un exercice de style revisited  ou une manière de pleurer Alger d’autrefois « ouine riht el bahdja ouine » en tous cas c’est bien servi.

Le groupe s’est aussi payer le luxe en faisant appel a une guest star et pas des moindre puisqu’il s’agit du the king of gourbi  rock  Cheikh Sidi Bémol en biyouma sur « Autoroute rock »  un morceau très tutti frutti  que je vous ai illustré en vidéo en  faisant honneur au grand retour d’Index puisqu’il ya la présence de deux grands iconoclastes  Tom Waits a l’écran et Jim Jarmush derrière la caméra et ça,  ça se mérite mon frère ; Sahitooo

INDEX -Mentouj bladi – éditions Papidou

Tag(s) : #ARCHIVES DE 2011

Partager cet article

Repost 0