Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

                                    RE-BELLES

re-belles.jpg

WECH DEK YAL KADI (qu'est ce qui t'as pris juge)

Hasna el Becharia, Fettouma Ousliha, Nadia Tachaouit, Same, Samia Diar, Aicha Lebgaa, Djura, Amira, Keltoum el aurassia, Zora, Zohra, Mamia Cherif, Faraka, Israhn, Kamila, Miana, Malia, Rabia Asloum, Souad Belhaddad, Biyouna, Zahra N'soumer, Barbara Luna, Annie-Flore Batchiellilys, Akli D, Bazou Yousfi, Inasliyen se sont réunis pour interprétés la chanson sur le code de la famille (Ouachdék yal kadi). L'idée vient de l'Association "20 ans barakat" avec la participation de notre association Bled connexion, qui veut marqué la vingtième année de ce code (de l'infamie). L'enregistrement du titre s'est fait au mois de juillet dernier au studio 7 de Abdelghani Torki en banlieue parisienne. Beur FM le passe en boucle et Beur TV a passé le clip plusieurs fois, de temps en temps il passe à la radio algérienne chaîne 3. le 20 janvier ce clip réalisé par Aziz Smati a fait l'ouverture du Festival d'Afrique à Rouen en février il sera projeter à l'hôtel de ville, enfin des choses sont prévues pour Mars. L'Association 20 ans barakat (20 ans ça suffit) changera elle de nom d'ici l'année prochaine, au cas où le code ne serait pas aboli?...

Quelques extraits du code de la famille: de l'infamie

L’obligation pour toute femme d’un tuteur lors du mariage (art. 11);

L’obéissance que doit accorder la femme à son époux en tant que chef de famille (art. 39);

Le divorce par la seule volonté du mari qui équivaut à répudiation (art. 48);

L’attribution automatique du logement au père lors du divorce des parents (art. 52 );

L’impossibilité pour la femme de demander le divorce sauf situations extrêmes (art. 53);

L’autorité parentale strictement attribuée au père et refusée à la mère (art. 87);

L’impossibilité pour une musulmane d’épouser un non-musulman (art. 31);

La reconnaissance de la polygamie (art. 8);

L’inégalité de l’héritage entre les femmes et les hommes (art. 126 à 183).

Où se procurer le CD la chanson sur le code de la famille (Ouachdék yal kadi) ?

LE SITE DE L'ASSOCIATION/ http://20ansbarakat.free.fr/

                                                                     

 

La télévision algérienne se refuse de diffuser ce clip et Khalida a baissé le rideau (et la culotte)

                                                                         ouechdek.jpg

 

Les interprètes de la chanson

 
Toutes et tous les interprètes se sont engagés sans hésitation et gracieusement dans la réalisation de cette chanson à plusieurs voix. Leur "oui" a fusé, spontané et unanime.


fettouma-ouslihz.jpg

 

Fettouma Ousliha

C'est une pionnière, elle est de celles qui ont eu le courage d’affronter leur communauté et le regard de la société en s’imposant sur les écrans et sur les scènes de théâtre. Une carrière impressionnante. Comédienne et actrice de talent, cette grande dame chante aussi a capella un répertoire rare de chants algérois très peu connus du public. De sa voix grave et profonde, comme dans les contes anciens, elle ouvre la chanson.


 

 

Bellhadad-Souad.jpgSouad Belhaddad

Née en Algérie, a grandi en France ; elle est grand, reporter et lauréate du prix AFJ, des femmes journalistes, en 1994. Dans son premier livre: "Entre-deux Je" Souâd nous traduit avec émotion la situation des filles Françaises d'origine Maghrébine.
Ecrivaine certes mais aussi one-woman showiste, Souad se moque des frontières. Aujourd'hui, elle chante.

 

 

 

israhn.jpg

 

 

 

Israhn.

 Elle est vocaliste. "Ma voix traduit des émotions, je ne suis pas chanteuse, je suis un instrument".

 

 

 

 


souad-aslaoui.jpghasna3M.jpgHasna el Becharia et Souad Aslaoui. Desert-blues, transe, gnawa ... La musique d'Hasna el Becharia a traversé le désert du Sahara et c'est un subtil mélange de tempêtes de sable, de guitares électriques, de karkabous (sorte de castagnette) et de thé à la menthe. Hasna vient de Bechar, dans le Sud Est de l'Algérie qui renferme une pratique musicale féconde qui va du Diwan au Foundou en passant par le répertoire populaire haddaoui  Hasna dont le premier album a été un succès, utilise le jeu virtuose des karkabous du Sud Est et la virtuosité du gumbri. 

 

miana2

 

Miana (chaba Amina)

Elle peut tout chanter et dans plusieurs langues, mais c'est sa voix rai qui a séduit le producteur Martin Meissonier. Dans le remarquable et désormais introuvable CD "Big men" "Rai meet Reggae" Miana chante en duo avec Gregory Issacs et Innocent Kru.

 

 

tachaouit.jpg

 

 

Nadia Tachaouit,

dont le patronyme signifie la chouia, est la voix du peuple chaoui. Lorsqu'elle se met à chanter, c'est tout le passé berbère des Aurès que l'on ressent en elle. Les mélopées puisées à la source, transmises de génération en génération, lui ont été comme offertes très tôt en héritage. Avec ses mélodies douces et prenantes,  Nadia surprend et ravit les mélomaneset , fait résonner le passé berbère des Aurès. Dans la chanson, c'est à sa voix nue et vibrante que s'accrocheront les rappeuses.

 

 

 

samira.jpg

 

Samira Brahmia  

C'est la nouvelle génération ! 22 ans, guitariste, Auteure, compositeure et chanteuse, elle a fait les premières parties des concerts de Gnawa diffusion à Alger. En France depuis peu, elle donne de la voix et du ton à tout ce qu'elle chante.

Écoutez-la interpeller de sa voix exceptionnelle l'auditoire afin que les choses changent !

 

 

 


biyouna-8.jpg

 

Biyouna

Actrice et comédienne,  Star depuis longtemps en Algérie , le talent de Biyouna explose aujourd'hui en France dans un un premier album remarqué, à la manière d'une Sapho, la chanteuse interprète franchement ses textes.

Elle chante avec ses tripes, souvent sans retenue, sur des musiques orientales ou down tempo proches de celles de Louise Vertigo. Dans la chanson, sa voix âpre tangue et ironise, non elle ne s'en laisse pas conter.

 

samiadiar2.jpg

 

Samia Diar

  Encore la nouvelle génération! Auteure, compositeure et interprète, elle sait jongler avec les genres, et va du flamenco au chaabi en passant par les musiques des Aurès avec une aisance étonnante. Toutes les influences de la Méditerranée sont dans les doigts et la voix de Samia qui, joyeuse et combative prête l'oreille à tout.

 

 

zahra-n-summer.jpg

 

 

Zahra N'ssoumer

La voix de femme cristalline de la chanson tube qu'a été "I vava I nouva" c'est elle ! Cette grande chanteuse célèbre dans son dernier disque l'amour, l'exil et la nostalgie, mais aussi la protestation. Bien sûr, elle était là pour cette chanson !

 

 

 

gaada4.jpg

 

Aîcha Lebgâa

 Arrivée de Timimoun (sud-est algérien), issue d'une famille de musiciens, porte en elle tout l'héritage musical du désert, du soufisme et de la transe. Inspirée ? , créatrice avec Gnawa diffusion du spectacle Nakhla, difficile de résister à sa voix profonde qui rappelle : le code de la famille nous coupe les ailes !

 

 

 

barbara-luna.jpg

 

Barbara Luna

 Elle est les rythmes de l'Amérique du Sud, des ballades douces, orageuses aux rythmes du tango, du Candombé, de la salsa à la chacarera argentine. Menant aujourd'hui une carrière internationale, cette nouvelle diva argentine a voulu participer à la chanson, donnant aux mots de la langue arabe qu'elle chante ici pour la première fois un frémissement exotique.

 

 

Djura2.jpgDjura
Elle chante la femme, elle chante les femmes.  Djura est le symbole de l'artiste engagée. Ses messages, universels, ont valeur de témoignage et d'enseignement .De sa voix sensuelle et satinée, cette lutteuse a chamboulé, déjà dans les années 70-80, le monde de la chanson en revendiquant dans ses chants kabyles, l'émancipation des femmes.  "je chante tout haut ce que nos mères chantaient tout bas ". Djura a depuis élargi son univers créatif au cinéma et à la littérature. Elle chante ici en berbère, en polyphonie berbère avec d'autres artistes.

 

Annie_flore_batchiellilys.jpg

 

Annie Flore Batchielilys

Chanteuse exceptionnelle, kora d’or du meilleur espoir féminin en 2002, poète, maniant le français et le punu (Gabon), femme engagée, elle compose sur des rythmes africains mêlés à des éléments d jazz, de blues, de variété. Sa voix fait trembler les frontières et écoutez-la bien quand elle annonce « nos voix s’élèvent «. Avec elle, elles portent très haut !

 

keltoum-el-aurassia.jpg

 

 

Keltoum El Aurassia

Une des rares disciples de Aïssa Djermouni et Baggar Hadda, Keltoum s'incrit dans la pure tradition du chant chaoui qu'elle restitue de sa voix puissante et rare.

 

 

zohra-bendaoud2.jpg

 

 

Zohra Bendaoud

issue de l'école andalouse d'Alger et de l'école d'arts dramatiques de Bordj el Kiffan (Alger), elle est choriste pour de nombreux chanteurs. Ici, elle chante la polyphonie berbère et revendique notre histoireŠen mode andalou!

 

 

AMIRA.jpg

 

 

Amira

Née à Paris de parents kabyles, elle mixe sa pop aux reflets ensoleillés du Maghreb, écrit le Sud sur des sons du Nord, s'écoute d'Est en Ouest.

 

kamila-abdi.jpg

 

Kamila Abdi

une des rares algériennes qui chante en s'accompagnant d'une harpe. Femme engagée et combative, elle n’en est pas à sa première chanson pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

 

 

zora4.jpg

 

Zora
Elle écume les scènes du Nord et de Belgique et a fait les 1ères parties de Zazie, Sapho ou encore Mathieu Chédid et en 2003 celles de Tom Novembre. Son  premier album réalisé par Stefan Mellino, un des musiciens des Négresses Vertes, est salué par la critique! Percus méditerranéennes, guitares acoustiques frétillantes, voix lascive et rythmée, elle puise dans la pop, le funk ou le reggae.

 

 

malia.jpg

 

 

Malia

Son père était un maître du chaabi  réputé et elle l'accompagnait dans les galas. Mélange de R'nB et de chaabi, sa voix contient des grains de beauté qui s'amusent entre Brel et El Anka.

 

 

 

mamia2.jpgMamia Cherif

Chanteuse et auteure ­compositeure et  professeur de chant, Mamia chante le jazz en arabe. En mêlant des instrument typiques du Magreb (hajouj, Krabab, derbouka, bendir) aux plus courant du Jazz, son groupe offre ainsi une grande palette de couleur. Avec son orchestre elle crée un métissage "couscous bechamel" !  
Ici elle innove sur le mode rap et s'essaye aux polyphonies berbère.

 

 

rabia-asloum.jpg

 

 

Rabia Asloum

Née dans le Sahara, elle reprend dans son disque: Prague de Rika Zarai, la foule d'Edith Piaf et la Marseillaise en arabe.

 

 

FARAKA1.jpg

 

 

Faraka  

C'est une princesse du groove oriental, à la fois danseuse, chanteuse, auteur et compositeur. Elle incarne à merveille l'esprit contemporain de la fusion arabo-occidentale. Sur les traces de Natacha Atlas, Faraka recherche ses racines orientales, animée par le désir de mélanger et partager les cultures. c’est l’envoûtement. Dans la chanson, en français, elle le dit à sa manière "cette loi est à défaire".

 

 

akli-d.jpg

 

Akli D
Il a un style unique, poésie, langue kabyle, rythmes voyageurs, c’est sa fusion folk-kabyle à lui et il sait nous la faire partager. L’entendez-vous dans la chanson ? Voix masculine, il participe au chœur final car il sait qu’il ne s’agit pas que d’une histoire de femmes.

 

 

bazou.jpgBazou Yousfi
Auteur compositeur de talent, interprète et  arrangeur, il a plus d’un tour dans son sac et  connaît aussi bien le chaabi l'andalou le meddouh. Il a accompagné Fellag au piano dans son one man show et a composé pour plusieurs artistes algériens dont Djamel Allam.

 

 

 

amirouche-inasliyen.jpg

mourad-inasliyen.jpg

 

Mourad & Amirouche Inasliyen
Deux frères  auteurs compositeurs interprètes d’un groupe renommé en Algérie Inaslyen , ils chantent en kabyle mais cette fois ils reprennent le chœur final mais en arabe.

 

 

                                                                                           

Partager cette page

Repost 0